Chronique Beer 101 : SESSION

  • Particularités

  • Brasseries

  • Malts

  • Houblons

  • Accords mets

  • Types de bière

  • Verres

  • Saveurs

  • Arômes

  • Apparence

  • Levures

  • Ingrédients

  • Réinitialiser

Chronique Beer 101 : SESSION

Ceux qui suivent mes Chroniques Beer 101 depuis le début se rappelleront que le premier terme brassicole exploré était « impérial ». Aujourd’hui nous allons ajouter à votre compréhension de ce dernier en explorant le terme « session ». Tout comme le mot « impérial », le terme « session » ne désigne pas un style mais représente plutôt une appellation du taux d’alcoolémie.

Lorsque vous voyez le terme « session » sur une canette/bouteille de bière, cela signifie que le produit contient moins de 5% d’alcool. L’origine du terme est assez cocasse : Elle date de l’époque de la 1ere Guerre Mondiale en Angleterre, Là où les ouvriers étaient autorisés à boire au travail (Eux ils avaient compris le principe?). Je vous arrête tout de suite, on ne pouvait quand même pas boire à tout moment! Des périodes de consommation (sessions) étaient accordées aux travailleurs et c’est de ces « sessions » que provient le terme utilisé aujourd’hui.

Évidemment, pendant les sessions de boissons, les bières à bas taux d’alcool étaient préférées pour permettre de boire plus, sans pour autant être ivre. On associe souvent le terme “session” aux IPAs (Session IPA), mais le terme “session” peut techniquement s’appliquer à tous les styles (session pale ale, session red ale, etc) À titre d’exemple, je vous conseille cette excellente bière session : la Hazy Session IPA de Echo Session Ale. Cette brasserie est vraiment à découvrir et se spécialise en bière “session”. Ils brassent des IPAs mais aussi des white stouts, des rousses et plus encore! Un autre excellent exemple de session que j’aime toujours boire, c’est la Checheune de Ras’LBock, une session NEIPA avec pas mal de punch!

 

Cheers!

 

Émile Doyon – Blogueur

émile doyon

Par |2021-07-26T14:16:10+00:0026 juillet 2021|Catégories : Chronique Beer 101|0 Commentaire

À propos de ce collaborateur :

Emile Doyon
Le début du parcours d’Émile au sein de l'industrie brassicole remonte à 2016, alors qu’il commençait à travailler chez le détaillant de bières spécialisées bien connu à Montréal : Le Bièrologue. À travers son parcours professionnel, Émile s’implique dans plusieurs événements du milieu et continue de faire des rencontres enrichissantes lui permettant de toujours en savoir plus sur la bière et le vin artisanal au Québec. Côtoyer des gens actif de l’industrie a d’ailleurs contribué massivement à son apprentissage. Après 4 années de travail en tant que conseiller spécialisé, accompagné d’une avide curiosité envers le milieu, c’est avec enthousiasme qu’il nous partagera sa passion à travers l’écriture en traitant de divers sujets tendances qui modules sans cesse la face de l’industrie brassicole.

Laissez votre commentaire