Péché Mortel – Bourbon

D’un noir profond et dense, la Péché Mortel est un stout dans lequel du café est infusé durant le brassage. Il en résulte une bière intense, dont les arômes de torréfaction prononcés s’amalgament au puissant goût du café. Une fois la fermentation terminée, elle élevée durant plusieurs mois dans des barriques de chêne ayant contenues du bourbon, ce qui lui confère des arômes de vanille et de bois, complétés par des saveurs de bourbon. Conçue comme une bière de dégustation, nous vous invitons à la consommer avec modération.
Apparence
Noire
Teneur en alcool
9.5 %
Année de création
2009
Année de brassage
2018
Malt
Blé, Orge malté
Arômes
Bois, Café, Vanille
Saveurs
Bourbon
Format
Bouteille 341 ml

Dieu du Ciel!

1991- L’histoire commence en 1991, alors que Jean-François Gravel en est à ses premières expérimentations de brasseur-maison. Il devient vite passionné par cette pratique, qu’il développe jusqu’à vouloir en faire une carrière. 1995-97- Étant étudiant en biologie, il rencontre Stéphane Ostiguy, alors finissant à la Maîtrise en microbiologie appliquée, lors d’un stage de recherche à l’Institut Armand-Frappier. Avec une troisième partenaire, qui a aujourd’hui quitté l’organisation, ils forment une équipe entrepreneuriale afin d’ouvrir un brouepub : Dieu du Ciel ! 1997- Après de longues recherches, le local du 29 Laurier Ouest est finalement identifié. Durant 11 mois, les partenaires travaillent d’arrache-pied afin de préparer la brasserie pour son ouverture. Les murs sont détruits, une partie du plancher est démoli et le sous-sol est creusé à la pelle pour y installer la brasserie. 1998- Le 11 septembre 1998, Dieu du Ciel ouvre enfin ses portes, avec plus de 300 personnes au rendez-vous. 2004-06- L’histoire se poursuit au début des années 2000, alors que la brasserie artisanale roule à plein régime et que la réputation de ses bières ne cesse d’augmenter. La demande pour ses produits dépasse alors grandement la capacité de production de 800 hectolitres annuellement de Montréal. Dieu du Ciel ! décide donc de démarrer une deuxième brasserie pour embouteiller ses bières. C’est dans ce contexte que Luc Boivin – un électromécanicien d’expérience et un brasseur maison hors pair – et Isabelle Charbonneau – une femme d’expérience en vente, gestion et marketing – se joignent à l’équipe pour former la nouvelle compagnie, Microbrasserie Dieu du Ciel Inc., où seront embouteillées les bières Dieu du Ciel ! 2006-10- La bâtisse située au 259 de Villemure, à St-Jérôme, est identifiée. Cet ancien marché d’alimentation situé au cœur du centre-ville de St-Jérôme s’impose comme emplacement de choix pour l’aménagement du projet. Les travaux commencent donc en décembre 2006. Les efforts de l’équipe sont d’abord concentrés à l’aménagement de la salle de brassage, afin de commencer la production le plus rapidement possible. L’aménagement du pub débute en août 2007, avec un budget plutôt restreint ! Les premières bières sont servies au pub de St-Jérôme en janvier 2008. En 2010, Luc Boivin quitte l’équipe pour démarrer un nouveau projet de brasserie dans la région de Québec. 2015- Aujourd’hui, Dieu du Ciel ! est plus que jamais implanté dans sa communauté. La demande pour ses produits est en constante croissance, autant au Québec qu’à l’étranger. En 2015, Microbrasserie Dieu du Ciel ! fait passer sa production de 9000 à 13000 hectolitres annuellement, afin de répondre à cette demande toujours grandissante.

Bières de Dieu du Ciel!